21 janv. 2010

AH ENFIN !!

Ce soir c'était vraiment très très agréable.
Je ne sais pas si c'est parce que je me suis reposée mercredi, ou bien si c'est parce que je suis débordée de boulot, ou encore si c'est de courir dans le noir complet, mais ce soir j'ai avalé les kilomètres sans m'en rendre compte.

Je crois que c'est aussi car mon état d'esprit est bien différent de ce qu'il était ces derniers temps.
C'est fou comme je peux me mettre la pression parfois pour un entraînement.
C'est n'importe quoi, car au final, ça me démotive d'avoir une telle pression.

Mais ce soir, j'ai mis cette fâcheuse tendance dramatique de côté et je suis partie tranquillement sans surveiller mon cardio, sans vérifier mon allure.
Je me suis dit, fait comme au début, quand tu courrais sans but, juste pour le plaisir des sensations, de s'évader dans sa tête.

Et ce soir je suis partie loin, très loin dans ma tête. J'ai remonté le temps, celui où je faisais partie de l'Ecole de danse de Pierre et Christine Didier.
J'ai refait des pointes, et du jazz et ça m'a filé une pêche, mais une pêche miraculeuse.
Terminé ces petits soucis qui gâchent le quotidien, terminé ces responsabilités si lourdes à porter chaque jour, terminer l'objectif à atteindre.
Rien d'autre que le plaisir de se retrouver libre et insouciante.

C'est tout bête la course à pied, enchaîné des pas les uns derrière les autres, on avance physiquement et en même temps c'est la meilleure machine à voyager dans le temps.
Que ce soit dans le passé comme dans le futur ou le présent.

Rajouté à cela le fait qu'il faisait nuit noire et que j'avais la frontale qui éclaire si peu que j'avais l'impression d'être dans l'espace.

Et vous vous approcherez un tout petit peu de ce que j'ai ressenti ce soir.

Mes pieds ne touchaient pas terre, je n'ai ressenti aucune vibration le long de mon squelette.
Mes muscles étaient en apesanteur, ma respiration aussi naturelle et fluide que lorsque je dors.

J'ai peut-être rêvé après tout.
Si mon polar n'avait pas été branché, j'aurais douté un instant d'avoir couru ce soir.

Bilan Running
10 kms
59 min
FC moy : 153
FC max : 163
dépense calorique : 1 000 kcal (running + fitness)

1 commentaire:

Tug a dit…

Super ma belle. comme quoi il faut bien se reposer :)