19 juin 2013

EN ROUTE POUR L'IRONMAN PART 3

A 73 jours du D-day, la météo est toujours aussi capricieuse mais la motivation est de plus en plus forte.






J'attaque maintenant le dur de la prépa, car pour le moment je me suis freiner des 4 fers, pour ne pas griller trop de cartouches et m'épuiser avant l'échéance.

Donc jusqu'à présent j'ai travailler le foncier, fait des trucs péperres et ludiques.

Progressivement mon corps s'adapte et mon mental aussi...S'il y a un truc que j'ai pigé l'année dernière c'est qu'il faut rester dans le ludique coûte que coûte.

Alors avant chaque entraînement je me pose toujours la question : "as-tu envie ?"
si la réponse est "YEAH je vais aller m'amuser comme une folle", vous pouvez être sûr que je ne vais pas ménager ma peine à l'ouvrage.

Par contre si c'est : "mouais j'ai un petit trou qui me fait de l'air, et pis j'ai froid, et pis dehors c'est tout gris et pis..... bref la neige elle est trop molle pour moi". Alors soit je fais sauter la séance et me mets en cuisine, ou lis soit j'écourte et je fais du facile (oui cuisiner me détend les nerfs des boyaux de la tête).
Sûrement que ces jours là, je suis trop épuisée nerveusement pour en remettre une couche.

La semaine se construit dorénavant toujours de la même manière. 

Le lundi : récup piscine (si le coach fait un entrainement dur, ben je fais des longueurs souples en veillant au geste technique)

Le mardi : course à pied facile - la séance aspirine comme dit si bien Yvonnick...celle qui fait plaisir, la belle ballade qui vous mets du baume au coeur

Le mercredi : Vélo ou Vélo-càp - difficile et qualitatif. Je bosse sur le mental, les allures spécifiques qui demandent d'aller chercher de la ressource physique.
J'aime bien ces séances, ça me donne l'impression d'être meilleure.

Le jeudi : piscine récup (tout pareil que le lundi) des fois je me force à faire quelques longueurs plus rapide quand même pour ne pas m'enfermer dans un rythme de mamie.
Mon but c'est de sortir de l'eau pas trop défoncée et pas trop mal placée (pour le moment en triathlon j'y arrive car le parc vélo est toujours bien garni quand je passe en T1)

Le vendredi : repos ou piscine

Le samedi : càp difficile et qualitative (souvent de la piste qui pique) - ça j'aime pô mais faut quand même se rendre à l'évidence, je progresse depuis que j'en fais.

Le dimanche : Vélo volume (souvent en moulinette sur la petite) pour mettre du kilométrage et surtout apprendre à gérer l'alimentation, la position, l'endurance.

Régulièrement des compétition de càp (ça remplace la sortie du samedi) car je préfère faire de l'intensité en compète, au moins on sait pourquoi on se met dans le rouge.

TOTAL SEMAINE : 10 heures et c'est réglé comme du papier à musique...ça passe bien en récup avec le boulot.
J'attends les congés pour monter à 12-15 heures sur 1 à 3 semaines maxi (mais c'est même pas sûr en fait).

La dernière en date : Les foulées des Bords de Loire
Le récit sur le site du club : ICI

J'ai bien aimé car bien que placée plutôt à l'avant sur le départ, j'ai tout de même remonté du monde tout du long.
ça m'apprend petit à petit à ne plus paniquer quand ça va pas, à m'accrocher et ne rien lacher, quand je sens qu'on veut me doubler....oui Brinouille je me transforme presque en pétroleuse.


je commence à avoir la jambe triathlètique (hi hi hi) - grosse cuisse, ptit genou, gros mollet



Et pis j'aime bien retrouver les copines, Nancy et Sandie, parce qu'à chaque fois on se retrouve sur ce genre d'évènement et c'est vrai que la prépa IM ben ça isole quand même un peu sinon.

Et puis sur les conseils de Laurianne, je lis et apprends sur l'entrainement mental.
C'est très intéressant et je constate au moins à l'entrainement que ça commence à porter ses fruits.
Y a aussi le livre de Zamora que je viens de commander, et le livre de Damien Laffont qui m'attend sagement.....
prépa mentale j'vous dis !!!





Dans le prochain épisode de NiNi s'en va t'en IM,  je vous parlerais de diététique et nutrition sportive parce que j'ai fait des découvertes culinaires sympas comme tout et pis je viens de terminer le livre de David Servan Shreiber : Anticancer...qui n'a fait que renforcer mes convictions culino-santé :-D

(et pis j'allais oublié de vous dire, y a un groupe super sympa qui s'est formé sur onlinetri. Des gens qui font Vichy pour la 1ere fois sur IM ou half. On échange et on discute sur Facebook et c'est bon pour le moral)












2 commentaires:

Anne a dit…

Et bien, c'est plutôt pas mal comme programme :o)
J'ai aussi zieuté le livre de Zamora, tu me diras ce qu'il vaut.

Continue comme ça, et la grosse médaille de finisheuse t'attend !!

Olivier Drchance a dit…

J'adore la jambe de triathléte, si tu voyais les miennes!