25 nov. 2010

MARATHON LA ROCHELLE PREPA 10/10

Lundi : repos

mardi : 50 min et finir par 15 min à allure marathon


Je n'ai dormi que 3 heures cette nuit : la faute à la lune sûrement.
Je pars avec tout le matos que je veux porter à la Rochelle
1 ceinture porte-gourdes (4 gourdes =1 kg)
4 gels SIS + 2 gels punch power dans les poche du gilet
3 vêtements technique l'un sur l'autre (1ère couche très chaude, 2ème couche classique et 3 ème couche chaude)
des gants
un foulard en soie
un bandeau sur les oreilles

Très rapidement je m'aperçois que la ceinture me gêne et que le gilet ballote dans tous les sens avec les gels à l'intérieur. Je meurs de chaud et je n'avance pas.

Le gilet remonte et découvre mon ventre et j'ai froid.
Les gants m'empêche d'attraper quoique ce soit et le bandeau me donne si chaud que je pense me transformer en cocotte minute.

Au bout de 30 min je repasse par la maison et me déleste de tout ça tout en râlant contre moi-même (faut dire qu'il fait 9°C, c'est pas le pôle Nord non plus).

Je ne prend qu'une gourde à la main et automatiquement je vais plus vite et mes pulses redescendent.

Je termine par 20 min d'allure marathon mais mes sensations sont merdiques.

Je rentre totalement dubitative sur la logistique de ce marathon et repousse à samedi le brainstorming à ce sujet.
Résultat : 34 min endurance- 141 bpm - 20 min marathon -163 bpm
9,2 kms - 730 kcal

Le soir je tombe de sommeil mais j'ai promis la piscine aux enfants.
Je nage 350 mètres en 7 min 42 - la technique de respiration apprise samedi dernier m'aide beaucoup pour ne pas me fatiguer et je me sens plus à l'aise et rapide dans l'eau.
Je file à la balnéo pour me masser dans le jaccuzi et me ressourcer dans le sauna.

Aujourd'hui : je mange comme un ogre - aucune idée du pourquoi du comment.
ah si ! peut-être le merveilleux pain que j'ai confectionné et qui fond comme neige au soleil, semant la zizanie au sein de la famille qui se bât pour la dernière tranche.

mercredi : natation avec le TCN
Sauf que je me suis organisée comme un cruche et que Tugdual a complètement zappé le fait qu'il devait rentrer tôt à la maison pour garder les enfants.
Séance reportée à la semaine prochaine

jeudi : 40 min et finir par 10 min à allure marathon
Je ne ferais pas cette sortie car je veux rester fraîche mentalement.
et puis je n'ai pas tout bien compris le truc de la surcompensation mais je sais que ça se passe à partir de maintenant.

J'ai fabriqué un joli bracelet d'allure parce que quand je cours tout le sang par dans les muscles de mes jambes et mon cerveau n'est plus irrigué (qui a dit que c'était mon état habituel ?)


Résultat : impossible de faire le moindre calcul.
Sur mon premier semi au 8ème km, je n'arrivais pas à savoir combien de kms, il me restaient à faire.

Ma check-list est prête car en ce moment j'oublie tout.
et j'emmène dans ma valise smecta et immodium - car j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes. Mon marathon ne sera pas gâché par mon ventre. Des douleurs s'il y en a, ne seront que des douleurs musculaires, un point c'est tout.

vendredi : repos et étirements.
J'ai commencé à manger plus de féculent sous forme de riz et de pain.
et miraculeusement je viens de perdre 1 kg.
Note à moi-même : pour maigrir --> arrêter le sport et bouffer.
Cependant maintenant que je fais mon pain moi-même, je m'aperçois que la chose contient beaucoup de sel. Du coup je vais m'orienter sur un peu plus de riz.
(j'ai réalisé un pain complet et mon dieu qu'il est bon ! c'est dur de résister. D'ailleurs je ne résiste pas).

samedi : étirements et massage - départ pour La Rochelle.
La météo prévoit de la neige sur Nantes. J'espère que cela ne nous empêchera pas de partir.

Dimanche : prévu marathon 42,2 kms à 10,6 kms/h

Sur les conseils de JP, je vais démarrer un peu plus lentement pour me laisser le temps de chauffer la machine.
A partir du 5ème km je me calerai à 5:40 du km

Ces temps de passage ne tiennent pas compte d'éventuels arrêt pipi.
Je verrais comment ça se passe et essaierais de recoller au passage prévu si je dois faire une pause.


Total kms courus pendant la prépa La Rochelle : 490 kms
moyenne hebdomadaire : 54,5 kms

Nota : Je ne me sens pas du tout en confiance pour ce marathon comparativement à celui de Nantes.
Je pense savoir pourquoi.
En fait pour Nantes, j'avais fait une prépa un peu plus hard (environ 10 kms de plus par semaine) et là cette prépa s'est passée de façon très cool.

Je n'ai pas eu l'impression de vraiment m'entraîner pour un marathon.
Peut-être parce que 40 - 50 kms hebdo est un volume que je fais de façon habituelle hors prépa spécifique et hors blessure bien sûr.

6 commentaires:

Emmanuel a dit…

Je ne comprends pas bien les 4 gourdes, il y a des ravitos et il va faire froid, donc je ne pense pas que ça soit nécessaire, un kilo en plus du poids des vêtements nécessaire pour supporter le froid qu'il va faire, je pense que c'est des minutes en moins sur le temps final...
En tout cas, bonne chance et bon courage !!
ps: s'il neige et qu'ils mettent des trucs genre sel ou gravier, je devrai surement renoncer à courir nus pieds... pfff

jp75018 a dit…

Salut,
Pareil qu'Emmanuel, laisse tomber tes gourdes, surtout si tu n'es pas confortable avec ta ceinture! Et 1 kg de plus => 5' de plus sur marathon... Et tu passeras bcp moins de 5' en tout à boire tranquillement aux ravitos (même en 3H je fais de la marche rapide aux ravitos). En plus s'il fait froid, l'eau des bidons va vite être glacée.
Le seul truc à emporter, ce sont qq gels ou équivalent que tu peux répartir dans les poches, scotchés sur le dossard, ou avec une ceinture porte gels. 2 couches suffisent à 0°C (à allure marathon), prends un vieux survet + sac poubelle que tu pourras jeter au départ, ou une 3ème couche seulement si tu peux la laisser à qqun au bout de qq kms.

Bon marathon!

Michaël a dit…

Génial l'idée du bracelet d'allure. Je ne connaissais pas. Merci pour l'idée.

Luc a dit…

Ouaih, super le bracelet.
Je me suis empressé de faire le même, avec le même objectif (mais sans toucher aux différents temps de passage).
Peut-être à dimanche, après le regroupement ...

Virginie_l a dit…

en fait je ne vais prendre que 2 gourdes (j'ai l'habitude ça ne me gêne pas) car je bois une bouchée toutes les 10-15 min et attendre tous les 5 kms est trop long pour moi.

J'alternerais ravito et gourde.
J'ai des gels aussi. 2 que je coince dans un poignet en éponge - 2 dans ma ceinture porte gourdes.

la météo annonce 0°C et -5°C en ressenti. je prévois 3 couches (comme l'hiver dernier) et j'ai une copine qui pourra prendre un pull si j'ai vraiment trop chaud.

Sac poubelle au départ pour ne pas me refroidir et choper la crève.

Le seul truc dont j'ai vraiment peur c'est d'avoir la diarrhée (scuse my french mais c'est la réalité). Je croise les doigts et les immodiums avec le smecta en priant le dieu du Trône de bien vouloir être clément sur ce coup là.

Merci pour vos encouragements et vos conseils toujours judicieux.

chris79 a dit…

Il va faire froid c'est une certitude maintenant... moi je ne pars qu'avec 2 couches. Mais la question reste entière pour le bas : short ou collants ? J'hésite encore, je ne crois pas avoir déjà fait de course autrement qu'en short. Je prévois en plus des gants fins, les windstopper resteront à la maison. Bonne idée de scotcher les gels au dossard, je l'adopte !
Allez, faut plus se prendre le choux maintenant les dés sont jetés, reste à prendre le plus de plaisir possible pour partager ces moments d'euphorie et d'émotions.
Bonne course !!!!